Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2008 4 26 /06 /juin /2008 19:11

Bonjour à tous,

Une petite news pour ceux qui s'impatiente et qui veulent des nouvelles des tomates...

Le bout du tunnel n'est plus très loin...enfin pour moi, mon tunnel, il est quand même à 300 mètres de la maison...j'ai encore perdu 1 kg ! ;-) mais bon c'est bientôt l'heure du farniente sur la plage alors ça peut pas faire de mal ; et pour les accros des années 80, comme disait Cookie Dringler, "même dans ELLE y disent, qu'il faut faire un effort"...une photo de tomate rouge à ceux qui trouvent le titre de la chanson !

Donc, effectivement les tomates commencent à rougir. C'est impressionnant comme avec quelques jours de soleil et 30°, les cultures avancent...et tant mieux.

Le seul bémol c'est que les variétés anciennes de la serre ont presque toutes attrapée la maladie "apicale" ou "cul noir". Le dessous de la tomates devient noir et tout est pourri même à l'intérieur. Cela vient d'une irrégularité dans les arrosages ou d'un manque de calcium.

Pour ma part étant donné les parties de la serre concernées, cela vient vraissemblablement du fait que le sol est encore trop humide dessous.
Rappelez vous du retard du montage de la serre dû à un terrain détrempé. Dès qu'elle a été montée, j'ai planté (j'avais pas le choix), mais pas dans de bonnes conditions donc. On finit toujours par le payer.

Les solutions ? difficile. J'ai enlevé une partie du paillage pour que le sol sèche plus vite, j'ai enlevé les fruits attaqués et j'ai fait une pulvérisation de calcium (produit fertileader autorisé en bio) en foliaire (sur les feuilles donc).
Et bien sûr je n'arrose plus. J'aurais dû commencer ça plus tôt mais on a toujours peur que les plantes manquent d'eau. C'est souvent une erreur. Pour vous dire, sous la serre, avec les températures qu'il fait actuellement, cela fait 15 jours que je n'ai pas mis une goutte d'eau et aucun problème, au contraire, les plantes s'en trouvent apparament mieux.

Mais bon dur dur quand on met toute son énergie à planter et entretenir d'enlever au moins 300 tomates touchées...et encore c'est pas fini ; je me dis que ça produire plus tard, on verra bien. Dèjà que les variétés anciennes donnent moins...
Par contre j'ai 2 planches de variétés hybrides F1 (ondina) et elles n'ont rien.

On se demande après pourquoi il y a peu de professionnels qui font des variéts anciennes.

Mais bon, personnellement, je ne lacherai pas l'affaire. Je me dis que les conditions n'étaient pas optimales et que de toutes façon je continuerai à faire moitié/moitié entre variétés anciennes et actuelles pour ne pas prendre trop de risques.

A venir donc très bientôt : Aubergines, poivrons, piments, tomates, haricot vert

Et juste pour vous donner envie, mon repas de ce soir !

 

       
A bientôt
David

Partager cet article

Repost 0
Published by David COURONNEAU
commenter cet article

commentaires

Archives